« Vous n'avez nullement besoin de mon parrainage pour, dans votre «puissance d'art», trouver l'ivresse dans le jeu de l'échappement d'une mimésis qui vous garde de la laideur de la vérité »

Jean Mas

 

Dans la lignée de sa mise en pratique de la lettre P (Peu), Jean Mas nous propose ici une déclinaison épistolaire : correspondances, entretiens imaginaires avec des personnalités du monde de l'art à celui de la médecine qui traversent le parcours de notre artiste en l'interrogeant.
Pendant de nombreuses années, Jean Mas a dialogué avec différents professeurs de médecine de la faculté de Nice, pour les saisir dans leurs diverses activités et restituer leur histoire sur le support que peut offrir sa lettre P. En parallèle à ces échanges continus, Jean Mas s'est également entretenu avec d'autres illustres personnages, conversations d'un au-delà culturel, tout à la fois ludiques, sémillantes et pertinentes dont ce livre témoigne. Ainsi, du critique d'art Pierre Restany au chirurgien Ambroise Paré, se côtoient psychanalyste, philosophe, et autres personnalités formant le cadre artistique qui renoue avec le genre des "dialogues avec les morts". Entre tradition et modernité, Jean Mas nous livre ici non sans humour, l'impossible adéquation des êtres aux choses dont il se joue par cette distance temporelle qui constitue la trace de sa démarche.
Un « Peu » à côté, un peu décalé, une certaine façon de saisir, de s'accommoder du monde qui l'entoure. Jean Mas, ose, pose avec les incertitudes de l'esprit. Cette édition fait d'une certaine manière écho à la « salle des Peu », salle du conseil de la faculté de Médecine conservant une trace visuelle (photo montage) des enseignants qui par leur passage ont contribué « un Peu » au devenir de la médecine.

Préface : Catherine Mas

 


 

Correspondances L'au-delà de la lettre

 

les éditions ovadia Paru le 15 déc. 2010

  Jean Mas     Tous droits réservés     Mentions légales

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now